L’hiver gèle-t-il vos annonces publicitaires ? Armagard a testé des armoires à - 30°C.

Le choix d’un système d’affichage extérieur est une tâche fastidieuse car elle comporte de nombreux risques. Cela est difficile de trouver une solution abordable qui est adéquate. En revanche, déterminer le bon niveau de sécurité est difficile à juger et les variables, telles que le temps, changent constamment et produisent de nouveaux défis pour ceux qui utilisent des écrans en extérieur.

Nous prenant par surprise, les températures extrêmes qui peuvent se produire ne donnent pas beaucoup de temps pour réagir correctement. En outre, comme le climat peut dramatiquement changer, les températures et les situations deviennent dangereuses très rapidement ! De récents événements comme la canicule en Amérique du nord, des records de pluies au Royaume-Uni, montrent que les conditions climatiques peuvent être imprévisibles et dangereuses.

Fortes chutes de neige

Fortes chutes de neige est devenu un problème croissant pour le Royaume-Uni (Highways Agency, Flickr)

Pendant les mois d’hiver, des conditions extrêmes, comme la neige, le gel, le verglas et les vents créent de réels problèmes aux panneaux publicitaires, le risque d’endommagement et les coûts potentiels pour remplacer les panneaux d’affichage peuvent être immenses. Alors que les écrans LCD sont susceptibles à la condensation, l’endommagement des pixels, les températures basses, ne font que souligner que les appareils électroniques ne sont pas conçus pour fonctionner avec les éléments externes et ne dureront pas longtemps en extérieur.

Par conséquent, nous avons une solution qui protège contre les éléments, une armoire LCD Armagard qui est conçue pour l’ensemble des environnements: 35 minutes de refroidissement la température descend jusqu’à -18.25°C. contre les températures extrêmes, la pénétration de l’eau, la poussière et les chocs physiques. En outre, ces armoires sont hermétiques selon les normes IP/NEMA et permettent aux clients d’installer leur propre média player. Disponibles de 19 à 70 pouces.

Cependant, de telles températures froides sont très difficiles à simuler (sans toutefois aller en Antarctique) et sans tester l’équipement, essayer de mesurer et de prouver précisément l’efficacité de protection de ces armoires est un processus très difficile.

Chambre environnementale Armagard

Chambre environnementale Armagard (Armagard 2011)

Essais de températures

En proposant des essais de température contrôlée pendant une longue période de temps et en établissant des statistiques pour à la fois des environnements chauds et froids, la chambre d’essai est devenue un outil essentiel pour la recherche et le développement et permet à Armagard de continuer de proposer des produits efficaces.

Composée d’une couche d’isolation de polyuréthane de 80mm, d’un sol d’acier galvanisé et tenu froid par un congélateur intégré, la chambre froide d’Armagard simule différentes températures situées entre -40°C à 100°C. En mettant ces températures en perspective, la température moyenne de l’Artique étant de -34-44°C, et celle du désert du Sahara de 30°C, la capacité pour tester ces armoires dans de telles conditions présente une excellente opportunité pour tester le produit et pour la recherche.

Pourquoi Tester est important pour vous

Dans le long terme, les procédures d’essai représentent une économie pour vous, en offrant un retour sur investissement sur un produit testé qui est fonctionnel et durable dans le temps. Les endommagements causés par d’autres designs de sécurité inférieurs, ne vous coûtent pas seulement de l’argent en réparations mais aussi en temps morts. Il faut également acheter un nouvel équipement informatique et il est possible que votre image de marque soit également touchée.

Essais

A travers cet article, nous nous sommes focalisés sur l’importance de maintenir du chauffage dans des conditions de gel. En plus, en utilisant la chambre froide, nous savons comment une armoire peut fonctionner de manière efficace dans un environnement glacial et maintenir une température optimale pour l’équipement électronique.

Paramètres d’essai

Pour effectuer l’essai, il s’agit de placer une armoire dans une chambre environnementale pendant 161 minutes, ce temps débute après une période 35 minutes de refroidissement la température descend jusqu’à -18.25°C. Pour examiner la température dans l’armoire, des outils de mesure sont attachés à l’intérieur de l’armoire en 6 différents endroits, chacun d’entre eux collectant des informations toutes les minutes pendant l’essai.

L’unité de contrôle

PDS 24" Armoire LCD

Armagard’s PDS-24” Armoire LCD (Armagard, 2012)

Le caisson comprend : un rideau d’aération, du chauffage, de l’isolation, de la ventilation, des thermostats automatiques, des chambres plenums. Pour l’essai, nous utilions une armoire PDS-24 pour climat froid (voir photos ci-dessus), sur un pied et placée dans la chambre pendant une longue durée. L’équipement utilisé à l’intérieur de l’armoire est un moniteur standard de 22 pouces avec un média player qui fournit les vidéos et les images via un câble HDMI.

PDS 24" Armoire LCD pendant le processus de test

Le PDS-24" pendant le processus de test (Armagard, 2012)

Pendant ce temps, la température ambiante de la chambre est abaissée en même temps que le caisson est mis en route. Notre appareil peut alors identifier les différences de variantes par les relevés de températures des différents endroits et déterminer l’efficacité du niveau d’isolation dans l’armoire.

Mesures

Placement thermocouple dans le PDS-24 (Armagard, 2012)

Placement thermocouple dans le PDS-24" (Armagard, 2012)

Capable d’enregistrer des températures précises allant de -270°C to 1370°C ce qui est parfait pour ce test, les thermocouples sont placés à différents endroits du caisson pour mesurer les variations de températures. On collecte les données depuis un PC, un fichier de données enregistre les températures toutes les 60 secondes pendant 2 heures et 43 minutes, on obtient donc un total de 990 de relevés de températures.

Résultats

PDS 24" Armoire LCD pendant le processus de test

Résultats thermocouple (Armagard, 2012)

Voir ci-dessus, les 6 lignes représentant les thermocouples montrent les relevés de températures moyennes sur une période entère d’essai (2 heures et 24 minutes). En un clin d’œil, les données initiales montrent clairement que le contrôle environnemental fonctionne car une différence significative existe entre la température ambiante et la température interne de l’armoire (1+2).

Même lorsque la température ambiante fluctue entre -25°C et -20°C sur une période régulière de 10 minutes (3), les 5 autres thermocouples montrent que les températures restent constantes sur les relevés des températures de chaleur moyennes.

Dans la phase de température la plus basse de -30.31°C (4), la différence entre cette température et la mesure de l’autre thermocouple de 36.77°C démontre que le caisson a permis une isolation de chaleur significative.

Conclusion

L’efficacité de l’armoire contenait une température interne au dessus de 0°C, le test était donc un énorme succès. En pratique, le modèle de l’armoire d’Armagard avec de l’isolation est plus qu’adéquat pour protéger les composants électroniques pendant l’hiver et si un événement extrême se produit, vous savez que vous serez protégé.

En offrant des tests significatifs et une analyse de statiques précieuse pour une armoire (retour sur investissement), le chambre d’essai démontre que l’armoire d’environnement contrôlé d’Armagard peut maintenir des écrans même dans les pires conditions.

Demande Rapide

Formulaire de contact rapide

Complétez le formulaire ou contactez-nous 0826 805 680 si vous souhaitez savoir comment votre société peut bénéficier des avantages d'une armoire Armagard

Nous respectons votre vie privée - Lisez notre politique.